Quoi de 9!, Réflexions personnelles!

Réflexions personnelles : J’ai arrêté d’être trop « gentil »

Image crédit : Pixabay

J’ai retrouvé dans mes archives un texte Word de Holly Rorirdan. A méditer!

J’ai arrêté d’être trop « gentil » parce que je vois enfin ma propre valeur

Tout le monde me disait que j’étais trop gentil. J’étais le genre de personne à dire désolé après chaque phrase. Le genre de personne à proposer de conduire, même si j’avais peu d’essence. Le genre de personne à agir comme si mes amis avaient raison dans toutes les situations, même quand il était clair qu’ils avaient tort. Le genre de personne à éviter les conflits en disant oui, à faire plus pour les autres que je n’ai jamais fait pour moi-même.

J’ai arrêté d’être trop gentil. Si vous agissez comme si j’étais inférieur à vous, si vous me traitez comme un moins que rien, alors je prendrai mes distances sans dire un mot. Je ne vous donnerai pas d’avertissement. Je ne vous maudirai pas. Je vous sortirai de ma vie sans regarder les dégâts. Je ne veux plus traiter avec des gens qui ne voient pas ma valeur.

J’ai arrêté d’être trop gentil . Si vous avez besoin que je vous rende un service, je n’accepterai pas automatiquement de vous aider. J’ai appris que je devais prendre soin de ma propre santé mentale avant d’aider les autres. Je dois veiller à être dans un endroit sûr. Je ne peux pas vous donner des morceaux de moi-même quand il n’y a plus rien à donner. Je ne peux pas me plier en quatre pour que votre vie vous soit un peu plus convenable.

J’ai arrêté d’être trop gentil. Je vous dirai vraiment ce que je pense, même si c’est la dernière chose que vous voulez entendre. Je vous dirai que vous êtes stupide de sortir avec ce type ou d’avoir quitté cette fille. Je vous dirai ce qui est le mieux pour vous selon mon point de vue, même si vous pourriez me détester pour cela. Même si je pourrais vous perdre à cause de cela.

J’ai arrêté d’être trop gentil. Je dirai seulement désolé si je le pense vraiment. Je ne m’excuserai pas quand quelqu’un d’autre se heurtera à moi. Je ne m’excuserai pas d’avoir dit ce que je pensais. Je ne m’excuserai pas d’être authentique au lieu d’essayer de me fondre dans la masse.

J’ai arrêté d’être trop gentil . Je ne remplirai pas mon emploi du temps de choses que je ne veux pas faire dans l’espoir de rendre les autres heureux. Je ne passerai pas mon temps à m’inquiéter de ce que ces gens pensent de moi. Je ne céderai pas à la pression des pairs. Je ne laisserai pas les autres profiter de moi. Je ne les laisserai pas se servir de moi. Je ne les laisserai pas me donner le sentiment d’être un moins que rien.

J’ai arrêté d’être trop gentil parce que je vois enfin ma propre valeur. Je sais enfin ce que je mérite. Je comprends enfin qu’il n’est pas égoïste de prendre soin de moi-même pour un changement.

Je vis enfin ma vie comme je veux la vivre.

Holly Rorirdan

Publicités

23 réflexions au sujet de “Réflexions personnelles : J’ai arrêté d’être trop « gentil »”

  1. J’ai mis cet article car il peut faire écho à d’autres personnes! Il m’est arrivé quand j’étais plus jeune et je n’ai pas honte de le dire, d’être « trop » gentil parfois, c’est le « trop » qui coinçait ! Il faut faire preuve de gentillesse mais sans tomber dans l’oubli de soi. Écouter ses besoins, c’est se respecter et se faire respecter. Pas question de devenir « méchant », non pas du tout, c’est l’extrême. Je suis complètement d’accord avec vos commentaires :
    Marie :  » A force d’être « gentil » on se fait bouffer. Il faut être cordial, amical, ouvert… »
    Patrick :  » Il faut être gentil mais pas trop… »
    Julie :  » on ne change pas comme ça sur un coup de baguette magique… »
    Denise :  » Ne pas être des personnes « oui, oui ». »

    Aimé par 2 personnes

  2. Oui, je crois qu’en effet il faut apprendre à dire non ( ça passe ou ça casse 😁 mais bon). Gentil, on l’est naturellement ou pas. C’est le trop qui est de trop, si j’ose dire. Toute petite, j’entendais mon grand-père dire que bon ne s’ecrit pas avec un c. J’ai retenu la leçon.

    Aimé par 1 personne

  3. Pour ajouter à ta réflexion: dans la phrase « je t,aime » le premier mot est « je » et si il n’est pas Fort et en santé, le reste ne vaut rien.
    Aussi un oui est un vrai oui quand on a le choix aussi de dire non, sinon ce n’est pas un vrai oui.
    Bon assez de philo pour ce matin, je vais être gentil:)!

    Aimé par 1 personne

    1. « Aussi un oui est un vrai oui quand on a le choix aussi de dire non, sinon ce n’est pas un vrai oui. » Je partage ton avis. C’est un texte que je trouve intéressant car je pense qu’à force d’être « trop » gentil, c’est une faille pour les autres qui s’engouffrent! Merci Robert pour ton analyse ツ

      J'aime

  4. Et avec du retard, de mon côté, je suis brut de décoffrage, donc lorsque ça sort ce n’est pas forcément toujours gentil, je me suis forgé une carapace et celle-là est devenue très épaisse, c’est pour ça que lorsque je dis non ce ne sera pas un oui, mais Stéphane à bientôt 70 printemps on ne se refait pas. J’en ai trop vu pour tout accepter et les autres n’ont que le choix de me prendre comme je suis.
    Quand à toi Stéphane reste tel que tu est, tu es toi et personne ne te changera non plus.
    Tu n’est pas parfait sinon tu serai « Dieu ».
    Je te souhaite une bonne fin de soirée. Amitiés à toi mon ami.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne suis pas ici pour juger! A 70 ans tu en vu c’est certain. Se forger une carapace n’est pas le fruit du hasard, c’est une protection. Et tu réagis selon la vie que tu vis, les personnes que tu côtoies, la famille, les amis et cela t’appartient. On se forge tous une carapace plus ou moins épaisse. J’en ai bientôt 54 et j’ai du changer pour ne pas me perdre.En tout cas, ici, sur nos blogs respectifs, on échange, on partage, on se respecte et c’est cool 😉. Un grand merci pour ton commentaire car ce n’est pas évident de donner un avis, on peut lire le texte seulement! Bonne soirée également mon ami Christian ツ

      Aimé par 2 personnes

  5. Très beau texte sur la gentillesse. Moi aussi j’étais trop gentille avant et je voulais aider tout le monde. Mais quand je suis tombée en grave dépression, il n’y avait plus personne pour me soutenir et m’aider, à sortir du gouffre. Donc, suite à cela, je me suis forgée une carapace et j’arrive à dire ‘non’ sans culpabiliser. Désormais, je pense à moi avant les autres. A 35 ans et je sais ce que je veux dans la vie et ce que je ne veux plus. Il faut parfois savoir s’affirmer et se faire entendre sans courber l’échine.

    Aimé par 2 personnes

    1. « …dire ‘non’ sans culpabiliser. » Pour d’autres personnes, ça parait évident, mais nous n’avons pas tous le même parcours.
      « …je pense à moi avant les autres. » Il faut, sinon on s’oublie et on ne s’écoute jamais et on ne se respecte pas!
      « …je sais ce que je veux dans la vie et ce que je ne veux plus. » Très important!
      J’aime bien cette citation de Henry David Thoreau (philosophe, naturaliste et poète) :
      « Si je ne suis pas moi, qui le sera? ».
      Merci Angelilie pour ton commentaire, bises ツ

      Aimé par 2 personnes

      1. Merci Christian et Stéphane. A être trop gentil, on finit par se faire bouffer. Ce que j’ai vécu m’a renforcée. C’est la première fois que je parle de ma vie, car je suis de nature très discrète et sensible. Je n’aime pas trop parler de moi en général. Mais là ce texte faisait écho en moi.

        Aimé par 2 personnes

      2. Au fond je serai toujours une « gentille » même si je me suis forgée une carapace pour me protéger. Je voulais travailler auprès des handicapés et j’aime rendre service. Je suis quelqu’un de très serviable. Mais je n’oublie pas de penser à moi. Bises

        Aimé par 2 personnes

  6. Merci de ce partage , un beau texte qui porte à réflexions …

    * Les « trop » gentils ne peuvent pas dire non et se font marcher dessus car les gens les bouffent, leur demandent trop, ils sont des éponges
    * Certains « trop gentils », lorsqu’ils prennent conscience qu’on les bouffe, qu’on leur demande trop peuvent finir par se révéler le contraire de ce qu’ils étaient auparavant
    * Il y a des « trop gentils » qui se renferment et ne disent et ne font plus rien, ils disparaissent
    * Il y a les « trop gentils » qui peuvent finir par te donner un coup de couteau dans le dos
    * il faut être gentil certes, mais savoir dire non, savoir s’effacer

    ….. et malheureusement essayer de percer la carapace des gens qui se disent tels ou se font passer pour tels…. on découvre parfois de bien vilaines choses sur eux

    C’est mon sentiment Stéphane , sentiment général

    J’ai toujours été prête à aider les gens dans ma vie personnelle, gratuitement bien sur, spontanément même, car c’est ma nature. J’ai vu parfois les gens à qui j’avais rendu de bien bons services se révéler sous un autre jour, noir, tres noir même, et me dénigrer aux yeux des autres
    …. j’ai finit par mettre un frein à tout cela, et suis même parfois méchante
    Du fait du « retour de certaines personnes »je « calcule » même parfois si je dois aider … chat échaudé craint l’eau froide (et portant c’est ma nature profonde)

    Aimé par 3 personnes

    1. Ton commentaire est plein de bon sens!
      « J’ai toujours été prête à aider les gens dans ma vie personnelle, gratuitement bien sur, spontanément même, car c’est ma nature. » Moi aussi, c’est ma nature ou c’était ma nature car maintenant, depuis un moment déjà, je ne me précipite plus! Aider l’autre (j’ai travaillé 24 ans dans la santé) c’est dans mon ADN mais maintenant, j’écoute mes besoins, je me respecte, je ne suis pas contre de donner un coup de main mais j’ai enlevé le mot « trop » gentil. Merci Yoshimi pour ton témoignage à ce débat ツ

      Aimé par 3 personnes

    1. Bonjour à vous, bienvenue et merci pour votre abonnement sur mon blog 🙂. C’est vrai le naturel est puissant, tellement puissant que l’on est obligé de se contrôler, mais à force j’ai réussi, la spontanéité à changé aussi mais je suis moi, certes toujours « gentil » mais avec quelques réserves. Merci d’être venu participer à ce débat et je ne manquerais pas de venir vous voir, au plaisir ツ

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s