Divers, Quoi de 9!

Quoi de 9 : Isère : Dans les Alpes, un glacier rend un corps 40 ans après la disparition d’un jeune alpiniste

C’est hier que l’article est sorti, j’ai voulu ajouter cette nouvelle car c’est une histoire touchante et triste à la fois! Quelle coïncidence, ça se passe dans le Massif des Ecrins et Marie fait un article aujourd’hui sur la Barre des Ecrins que je vous invite à aller voir sur son site!

C’est l’histoire imbriquée de la disparition d’un jeune homme d’une vingtaine d’années, de la persévérance de sa famille à le retrouver et de la fonte des glaciers. Les secouristes de la CRS Alpes ont rapporté d’un sommet emblématique du massif des Écrins des restes humains qui pourraient appartenir à un jeune alpiniste parti en solitaire il y a… 43 ans, ont-ils annoncé à l’AFP.

Cliquez sur l’image pour agrandir ou réduire suivant votre écran

La dernière semaine d’août, la famille qui « se présentait régulièrement » aux secouristes, avait signalé une « tache orange » sur le glacier Long de l’Ailefroide, montagne à cheval entre l’Isère et les Hautes-Alpes, a raconté le major Laurent Soullier, commandant la CRS Alpes basée à Grenoble.

Deux CRS alpinistes ont été déposés sur le glacier lundi matin en hélicoptère à « environ 3.000 mètres d’altitude et ont ramené des lambeaux de vêtements et des restes humains ». Leur intervention a dû être abrégée en raison de chutes de pierres, le secteur étant devenu « très engagé » avec le recul glaciaire.

Cliquez sur l’image pour agrandir ou réduire suivant votre écran
Images 3D – Wikipédia

« Il faut encore attendre le résultat des tests ADN mais il pourrait bien s’agir de Jean-François Benedetti, disparu le 25 juillet 1976. Ses parents sont décédés mais son frère et des amis poursuivaient les investigations », a ajouté le major Soullier. Le père, Georges Benedetti, ancien député et sénateur socialiste du Gard est décédé fin novembre 2018 en Corse.

L’auteur de bande dessinée et alpiniste Jean-Marc Rochette évoquait cette disparition dans son ouvrage autobiographique « Ailefroide, Altitude 3.954 », sorti en mars 2018. A la mère du jeune homme qu’il avait croisée à l’époque, il avait tenté de la rassurer, se disant néanmoins en lui-même que « le glacier ne le lui rendrait pas avant 50 ans ». Une prédiction presque juste, à sept ans près.

26 réflexions au sujet de “Quoi de 9 : Isère : Dans les Alpes, un glacier rend un corps 40 ans après la disparition d’un jeune alpiniste”

  1. Bonjour Stephane et merci pour cet article. Je ne savais pas, j’imagine qu’ils vont en parler aux infos télé car je n’ai pas pu écouter les infos radio aujourd’hui. Ce n’est pas la première fois que la montagne rend un corps…. Quant au massif des Ecrins, c’est un lieu magnifique que j’ai pas mal arpenté un temps. Merci pour le renvoi chez moi. Une grosse bise

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Marie, tu auras peut-être des infos dans France 3 Auvergne-Rhône-Alpes et malheureusement les enquêteurs au fur et à mesure des années, ils découvriront des corps rejetés à la suite d’un accident de crevasse ou autre! Bises Marie!

      J'aime

  2. J’ai vécu de manière plus que étrange en Corse, sur le GR20, la restitution de deux corps par un glacier, au détour d’une excursion hasardeuse dans cette région de toute beauté du massif du haut Fium Orbo… Belle leçon des bergers locaux sur notre inconscience de jeunesse… Les deux corps rendus par le glacier êtaient ceux d’un jeune couple de hollandais disparu un automne précédant…. Il y avait encore des glaciers en Corse….

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est le fameux GR 20, le seul d’ailleurs, qui part du nord de Calenzana jusqu’au sud à Conca : 200 km à travers les montagnes. J’ai été voir sur le net et effectivement, je l’apprends, des traces de glaciation ont été signalés en Corse dès 1859! Etonnant. Mais de vivre cette situation comme tu l’a vécu, il y a de quoi être surpris! Accident, inconscience, oui, tout est possible!

      Aimé par 1 personne

      1. Nous étions 4 jeune gens, deux filles et deux gars, ardents passionnés de randonnées en pleine Nature, de préférence en mode sauvage, début des années 80 et partis à pieds du Sudde la Corse pour remonter vers le Nord par le GR 20 (15 jours environ prévus). Arrivés en zone d’estive, nous nous sommes égarés un soir sur les innombrables chemins de bergers balisés en mode « Corse », pour nous enfoncer dans des gorges dignes du Film « Délivrance ». Nous avons ensuite été attirés dans le soir par une plateforme lointaine qui nous a semblé être une route, ce qui nous a rassuré et nous a incités à aller plus loin, plus vite, car la nuit tombait. Les paysages fabuleux nous fascinaient, et de plus en plus « sauvages »!Et pour cause, la plateforme s’est avérée être un immense dale de schiste, trop tard, impossible de rebrousser chemin par des accès qui relevaient de l’escalade sans être équipés. Épuisés, nous avons posé nos couchages là, autour d’un feu. Nous avons mis 24H à remonter très difficilement avec d’énormes prises de risques sur des aplombs fantastiques, pour reposer notre tente près d’un accès balisé du GR20. Le matin à l’aube nous sommes redescendus vers le premier village où nous nous sommes effondrés ivres de fatigue et de joies dans le premier et unique bistrot de ce village de montagne. A peine le café servi, seuls et premiers clients, un homme entre,, vient vers nous et jette négligemment un journal au milieu de la table son titre de une bien en évidence. Deux corps venaient d’être découverts à la fonte des neiges par des bergers locaux. Deux jeunes randonneurs disparus à l’automne précédent.
        Le Berger a commencé son discours sur l’inconscience et l’imprudence dont nous avions fait la démonstration. En fait ils nous surveillaient et observaient depuis notre départ et nous avaient vu descendre dans cette vallée où nous a t’il précisé jamais aucun chasseur ni berger ne s’aventure depuis toujours? C’est une sorte d’endroit maudit. Quelques minutes plus tard, tous les bergers des environs nous tombaient dessus et cela s’est terminé pour un gros repas. La suite est un roman, au point que nous avons quitté le GR20, pour un séjour Corse totalement hors normes!!! France Info a réalisé ce matin un très intéressant reportage sur cette histoire Iséroise avec les personnes concernées: https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/jetais-persuade-que-jallais-le-retrouver-un-corps-decouvert-sur-un-glacier-des-alpes-43-ans-apres-la-disparition-d-un-alpiniste_3610715.html

        Aimé par 3 personnes

      2. Et bien c’est une sacré histoire, vous avez eu de la chance sans le savoir, les bergers sont très bien habitués au terrain et connaissent bien leur région. Ils ont été sympa à ce que je vois! Témoignage important pour les aventuriers hors balise ou hors piste! Merci pour la mise à jour de l’info 👍

        J'aime

      3. Sur le moment, la discussion avec les bergers a très mal tourné car ces cons, au lieu de nous laisser aller dans un endroit hyper dangereux, d’où n’aurions très bien pu ne jamais revenir, ils auraient pu très simplement nous orienter sur le Gr, perdus que nous étions de par les leurres (cairns innombrables) qu’ils ont un malin plaisir à installer!!!! On a bien vu qu’ils se marraient sous cape avec certains sadisme!!! puis l’alcool à flot nous a tous mis d’accord!!! Nous nous sommes récemment revus, en vieux amis, dont j’ai organisé les retrouvailles. ce que nous en retenos, c’est le fromage Corse qui mûrit au fond du sac pendant une semaine et la charcuterie familiale locale, associée au pinard du coin! Nous étions en réalité tombé dans un nid du FLNC (Aléria 1975), ce qui correspondait très bien à notre état d’esprit du moment….

        Aimé par 2 personnes

      1. Ça a tourné un peu « Les Bronzés à La Plage » avec cet attrait pour nous Belles compagnes, ce qui nous av Georges été invités à l’inauguration du premier Club Méditerranée de l’île de Beauté femme quelques jours plus tard devant les menaces d’explosions permanentes, Ha Ha Ha ! Quelle inauguration ! Les filles ont reçu des correspondances assidues en provenance de Corse plusieurs mois durant, inlassablement invitées sur l’île, jamais nous deux, les garçons…. Nous avons rapporté de fromages…

        Aimé par 1 personne

  3. J’ai attrapé cette Info hier dans le flot continu de la radio. Une histoire incroyable et le témoignage très émouvant d’un ami qui n’avait jamais perdu espoir de le retrouver.
    J’ignorais que Rochette (celui du Transperceneige si je ne m’abuse) était aussi alpiniste et avait réalisé quelque chose en rapport.
    Bravo pour cet article.

    Aimé par 2 personnes

    1. Ha, c’est lui l’auteur de Transperceneige… Dont j’ai savouré la publication de chaque épisode nourri par Lob dans (À Suivre) chaque mois, jamais je n’aurais imaginé l’avoir entendu hier dans ce film radio…… Merci !
      (À suivre) une mention en référence à ce magasine auquel je pense chaque fois que je l’utilise dans mes publications et autres correspondances…
      Oui merci !

      Aimé par 2 personnes

  4. Bonjour Stéphane.
    L’alpinisme est quand même un sport dangereux surtout lorsqu’on part seul.Il faut prendre tellement de précautions et malgré tout,le terrain ou la météo peut jouer de vilains tours.De
    plus,si on part à l’aventure sans que personne ne puisse suivre la montée ou la descente,lorsqu’un accident survient,il est difficile aux sauveteurs de situer la personne.
    Les parents et les amis vont pouvoir faire leur deuil mais les parents n’ont jamais pu le faire,c’est bien triste pour eux d’avoir vécu jusqu’à la fin de leur vie,avec autant d’angoisse et d’incertitude.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, les parents sont partis avant, sans savoir que le corps de leur fils a été retrouvé. mais les autres membres de la famille et les amis vont pouvoir faire leur deuil! En montagne, les sauveteurs répètent sans cesse, ne partez jamais seul, signaler votre départ à la famille ou dans la commune, GPS, bref tout ce qui peut faciliter la recherche d’une personne égarée! L’alpinisme ne s’improvise pas, il y a des règles mais le risque zéro n’existe pas, des fans d’adrénaline aiment le risque malheureusement!

      Aimé par 1 personne

Répondre à stephane.cassin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s