Quoi de 9!, Réflexions personnelles!

Réflexions personnelles : A propos de la photo!

Un cours sur la mise au point? Non, pas sur la technique mais sur la liberté de créer, de faire, de photographier comme on veut! La photo c’est personnelle, c’est un point de vue qui nous appartient dans un premier temps, c’est un plaisir, c’est un moment de communion avec la nature, avec la ville, avec la nuit, avec la lumière, bref avec le sujet qui nous plait! La photo nous appartient, pas seulement physiquement dans nos dossiers, mais elle nous appartient dans notre cœur, avec toute la passion qui va avec, peu importe comment on obtient ce résultat, la photo qui sort de son logiciel, de sa carte mémoire brute ou retouchée, ELLE NOUS PLAIT! Et de ce fait, on veut la montrer, sur un site, un réseau social, peu importe il y a de quoi faire. On partage aux autres nos images parce que c’est sympa de voir, d’observer le travail des autres, de comprendre comment il ou elle a fait pour obtenir cet effet à la technique. Moi j’aime bien! Quand je regarde vos « œuvres », PEU IMPORTE COMMENT VOUS AVEZ OBTENU LE RÉSULTAT, ça me plait! Je ne cherche même pas à savoir si elle a été photoshopée et quand bien même!!! Nous, photographes amateurs, nous avons nos recettes personnelles, ça nous appartient également. Désolé je vais être brut mais je m’en contrefiche de savoir comment il ou elle a obtenu ce résultat avec sa photo. Mais par contre, ce que je trouve assez pénible, c’est de remettre en cause l’intégrité la façon dont la photo a été prise. J’ai envie de dire, CHACUN FAIT CE QU’IL VEUT! Chacun est libre. En ce qui me concerne, j’accepte la critique, je n’ai aucun problème avec, mais la critique constructive, qui apporte un plus, ok, c’est là, la différence! J’accepte les remarques, les avis, mais pas la mauvaise foi! Il y a la manière de dire aussi, important! Que mes photos ne plaisent pas, je n’ai aucun problème non plus, il faut passer son chemin, mais que l’on ne me reproche pas d’avoir recours à la post-production, je suis LIBRE! Je suis libre de retoucher mes images, je suis libre de développer mes photos au format RAW avec le logiciel qui me plait! J’arnaque personne, je ne vends pas mes photos ce que je sache. Une mise au point suite à une conversation! Bonne journée.

29 réflexions au sujet de “Réflexions personnelles : A propos de la photo!”

  1. De toutes évidence Stéphane, mes photos sont toutes en RAW et pour les publier ici, je suis obligé de passer par Darktable pour que toutes et tous puissiez les voir.
    Et comme elles se trouvent encore trop lourdes j’utilise un autre logiciel pour les redimensionner (Gthumb). Je n’utilise pas de logiciel de retouche tel que Photoshop pour deux raisons, 1 je ne peux pas l’installer sur Linux et 2 et je ne sais pas m’en servir. Bien sûr il y a des équivalents sous Linux, mais personnellement à mon point de vue, une photo doit être ce que l’on voit dans le viseur de son appareil. Autrefois en argentique lorsque la photo était prise, on ne pouvait pas revenir dessus.
    Que toi Stéphane aime à nous surprendre en faisant des superbes montages de ta création, je j’ai rien contre du fait que c’est le fruit de ton travail.
    Je te souhaite une agréable journée Stéphane et espère aussi être compris par toutes et tous. Amitiés.

    Aimé par 3 personnes

  2. Excellent Stéphane cette mise au point que je partage 110% ou 120% comme tu veux. 😉

    Que l’on n’aime pas une photo, c’est normal. Nous n’avons pas la même culture, la même sensibilité, les mêmes références ans so.
    Mais critiquer la façon d’obtenir le résultat avec Photoshop ou Affinity ou tout autre logiciel, je ne vois pas en quoi les donneurs de leçons se sentent concernés. On s’en fout, c’est le résultat qui compte.

    Apporter une critique sur la composition, le choix des couleurs, des contrastes, l’angle de prise de vue, la perspective, ok mais encore faut-il qu’ils le fassent avec intelligence et bienveillance. Certains en sont démunis…

    Ensuite, on a le droit de prendre ou ne pas prendre les conseils…

    Aimé par 3 personnes

  3. je suis entièrement d accord avec toi même cela reste notre espace de liberté a tous les niveaux de la prise ou pas jusqu a l image finale après moi aussi la critique je l accepte si elle est constructive car j estime que l on apprends toujours car la photo est un sujet si vaste que l on arrive jamais au bout comme Photoshop d ailleurs donc voir des autres photos post traitées ou pas je considère toujours la photo pour la photo mais c est pas évident je te l accorde alors les critiques gratuites juste pour dénigrer une forme de jalousie ou l on se cache derrière un clavier est facile et nulle

    Aimé par 6 personnes

  4. Bonjour Stéphane,
    chacun a le droit de publier les photos retouchées ou pas sur son blog,cela n’a aucune importance,seul le résultat compte.
    Je ne crois pas avoir jamais critiqué une photo sur quelque blog que ce soit et je n’admets pas non plus qu’on me critique.S’il m’arrive de ne pas aimer une photo,je passe……..Si je n’ai rien à dire mais que j’aime la photo,je clique sur « J’aime ».
    « La critique est aisée et l’art est difficile »…….c’est un bon résumé,je pense. 😉

    Aimé par 3 personnes

  5. Ça ce peut qu’une persone n’aime pas la post-production des photos, sans jalousie, sans mechanceté. Simplement ça.

    Moi, j’aime ou j’aime pas une photo, et ça m’est égal comme est faite.

    Mais c’est mon avis, rien d’important! Surtout parce que je suis incapable de faire une belle photo…

    Bonne journée a tous!

    Aimé par 1 personne

  6. Je te suis à 100% dans tous les mots que tu as écrits. La photo c’est avant tout UN OEIL et l’oeil du voisin n’est pas le nôtre et l’émotion ressentie en faisant la photo non plus. La postprod pourquoi pas, comme tu le dis chacun est libre de faire ce qu’il veut. J’avais eu un jour une reflexion sur une composition artistique j’avais faite où j’avais mis, sur une photo de plage du sud de la France, un flament rose pas de chez genre (Cuba je crois) et alors???? qu’est-ce qu’on s’en fout! et même si comme Pat on entre dans des délires avec des réalisations totalement surprenantes parfois moi je dis BRAVO. On fait travailler notre imaginaire et pour certains de nous on y met de la poésie, un peu de nous aussi.
    C’est en cela que nous sommes tous des artistes et qu’importe la technique utilisée, que ce soit de la vraie photo au naturel ou de la photo remaniée, photoshopée ou pas, on s’en fout.
    Peut-être que les personnes qui critiquent n’ont pas d’imagination ou alors en tout cas pas une imagination poétique…
    Vive la composition artistique numérique ! Bisous

    Aimé par 4 personnes

  7. Bonjour, Joli billet d’humeur bien personnel, bien comme il faut….
    afficher exprimer et publier son identité où ce qu’elle a à dire, c’est une chose simple. Cette expression est forcément reçue par des personnes différentes, multiples à tous points de vue.
    Je ne suis pas photographe, mais j’aime l’expression personnelle sous différentes formes. Beaucoupde ces modes d’expressions me laissent indifférent, d’autres me parlent. Ensuite on peut en parler. Je joue et m’amuse beaucoup avec les mots, avec les images…
    J’aime ce que tu fais, c’est original, c’est abondant, c’est personnel.
    Comme en photo, parfois des mises ont point sont nécessaires…..
    Étonnant, si tu connais « Les Mains Flâneuses », il me semble qu’elle a posté kekchose, dans le genre de ton billet, récemment… et pourtant c’est quelqu’un qui expose…
    Allez un pt’tit’ chanson…, la poésie d’abord, la poésie toujours!: https://www.youtube.com/watch?v=BdPvfgiQf6A

    Aimé par 2 personnes

  8. Quant à la critique je l’accepte aussi très bien même si je dois par exemple certaines fois expliqué que j’ai manqué de recul, ou de lumière…. Je préfère une bonne critique sincère à des fleurs balancées juste pour recevoir une visite en retour, ce qui est très à la mode sur les blogs ou sites…

    Aimé par 3 personnes

  9. Bonjour Stéphane .

    Tu fais des photos d’art et c’est tout à ton honneur .Tu peaufine comme un peintre tes sujets , tu le fais pour notre plus grand plaisir .Cependant je comprends ce que tu écris , j’ai lu .

    Perso je suis incapable de faire ce que tu travailles .J’ai une passion pour la photo et j’aurais aimé être correspondante de guerre ,(ou profiler) donc je prends des photos sur le vif comme on dit .
    Sur mon blog on m’a demandé de retirer une photo qui montrait un crocodile affamé .le crocodile du zoo qui attendait son repas .J’ai estimé que je n’avais pas à retirer une photo qui ne plaisait pas à une personne , je pars d’un principe très basique , si on aime pas ce que l’on fait , on s’abstient de faire un commentaire et on passe son chemin .

    Je te fais une grosse bise de souris .
    Chris

    Aimé par 2 personnes

    1. Chris: « si on aime pas ce que l’on fait , on s’abstient de faire un commentaire et on passe son chemin » c’est ce qui fait la critique officiel, et c’est une perte pour tous.

      La critique ne peut être seulement positive et sucrée: moi, tout ce que j’ai appris de vrai et du beau, c’est grâce à des critiques sincères.

      Bonne journée à tous!

      Aimé par 1 personne

      1. Gatopardo, c’est quoi la critique positive et sucrée? Moi je veux bien que l’on me dise tiens, j’aurais cadré autrement, j’aurais ouvert à f/6 au lieu de f/2.8, j’aurais bien vu une autre couleur etc! J’ai appris la photo en travaillant avec un professionnel, un cinéaste animalier, au début, j’ai pris des coups, L’autre jour, Cédric Fockeu m’a gentiment remarqué la petite tâche blanche de ma Fritillaire Pintade, celle sur le côté de mon blog, Parfois on me dit, je préfère la couleur au N&B, j’ai aucun problème! C’est le ton que l’on emploie, on se fait assez chier comme ça dans la vie, non, tu crois pas (désolé pour mon vocabulaire)! Je n’en fait pas un métier de la photo. Alors je pose la question, tout est hypocrisie finalement, les commentaires, les avis, c’est pour faire plaisir! Je vais pas passer mon temps à dire tiens t’aurais du faire comme ça, comme ça! Un blog, c’est un endroit de partage, de convivialité, de respect.On va pas chipoter pour un flou, pour une focale!

        Aimé par 1 personne

  10. Certains n’ont pas encore intégré le fait que la post-production fait partie intégrante de la réalisation d’une œuvre photographique. Je lis même sur certains blogs : « photos garanties sans retouche », comme si c’était un gage de qualité ou un label « bio » !
    Pourtant, déjà du temps de l’argentique, les grands maîtres de la photo faisaient tirer leurs négatifs ou plaques sur papier en passant des heures dans la chambre noire, sous l’agrandisseur, modifiant contraste et luminosité, masquant certains détails, faisant « monter » le ciel, etc… Beaucoup sous-traitaient ces tâches de retouches à des tireurs professionnels.
    Aujourd’hui, avec le numérique, ces mêmes retouches sont accessibles à tout le monde, pour peu que l’on veuille se donner la peine d’apprendre à utiliser les outils logiciels qui sont disponibles (Photoshop ou autres). J’ai l’impression que certains passéistes se sentent tellement largués par toutes les possibilités offertes qu’ils se retranchent derrière la fausse vertu des « puristes ». Ceci a l’avantage de se consoler de n’avoir fait aucun effort pour apprendre à se servir d’un outil de post-production. C’est bien dommage de ne pas profiter des possibilités offertes par notre époque pour améliorer ses photos.
    Ça me rappelle les débats sans fin d’il y a 25 ans dans les photo-clubs, entre les pionniers du numérique et les « gardiens » de l’argentique qui disaient qu’un fichier JPG, c’était pas de la « vraie » photo. On connait la suite…
    Rien n’a changé depuis les débuts de la photographie. On retouchait déjà à l’époque. Ce sont juste les outils qui ont évolué, de la prise de vue à la présentation finale.
    Ces débats stériles n’ont pas lieu dans d’autres domaines (cinéma notamment), alors que le numérique a aussi révolutionné les pratiques.
    Si on considère que la photo est un art, il faut comprendre qu’une photo n’est pas forcément une pale photocopie de la réalité. Elle est une interprétation artistique basée sur une prise de vue qui n’est que la première étape du processus créatif.
    Pourquoi certains n’acceptent pas ce processus pour la photo, alors que personne ne se pose la question pour la peinture, la sculpture, le dessin, etc… ?
    L’important est le résultat final. Pour le spectateur, peu importe le chemin et le travail réalisé pour arriver à ce résultat. La photo lui plait-elle ou pas ? Véhicule-t-elle une émotion ou pas ? Pose-t-elle une question ? Suscite-t-elle une réflexion ?…
    Bref, on juge une œuvre pour ses qualités propres, pas selon son processus de création.

    Et si certains sont intéressés par la technique utilisée ou le making-of, ce devrait être uniquement pour satisfaire leur curiosité et essayer de prendre exemple pour progresser soi-même. D’ailleurs, les passionnés partagent volontiers leurs techniques, trucs et astuces… 😉

    Bonne journée, Stéphane.

    Aimé par 7 personnes

    1. Cher Phil, cher Stéphane, cher tous! Yeah!
      Bien vu pour les histoires de techniques dans tous les domaines de l’expression artistique. Et encore, tu as oublié la Musique qui a suscité aussi beaucoup de débat avec l’arrivée de La Lecricité! À vous éminents bretonniens, je ne saurais que conseiller de passer voir le Musée Paul Gauguin, pour sa scénographie des plus pédagogique à propos de l’impressionnisme et de l’évolution de la peinture (École de Pont-Aven). Il est par exemple expliqué simplement, preuves à l’appui (oeuvres). Que la principale raison de cette évolution (une parmi mille autres) est l’arrivée de la Peinture en….tubes…. Ha Ha Ha! je vous laisse le plaisir sur place de découvrir pourquoi!!!
      Salut Le Monde!
      Rastaman Vibrations!

      Aimé par 1 personne

      1. Tu as raison Henri. J’aurais pu ajouter la musique à la liste des Arts qui ont su se réinventer en se modernisant. La nouveauté a toujours dérouté ou effrayé les plus conservateurs.
        Le tube de peinture devait sûrement sembler révolutionnaire, à l’époque ! 🙂
        Aujourd’hui, que ce soit en musique ou en peinture, un tube laisse souvent des traces…

        Aimé par 2 personnes

      2. on va dire que je te l’ai servie sur un Plat-Ô!
        Mais tu as cela d’Unique et Du-Nique de l’As de l’Obturateur et du déclencheur du calembour… Des plus légers, je souligne….

        Oui, du coup ils ont inventé plein de produits dérivés dans la foulée… Ils ont failli manquer de paysages, la Bretonnésie étant petite.. Alors Tahiti et les petites filles….

        Aimé par 2 personnes

  11. La critique est aisée … Si elle n’est pas constructive, alors il ne faut pas y attacher d’importance ! Ceux qui ne sont pas contents (ou les jaloux !) n’ont qu’à passer leur chemin, personne ne les oblige à regarder !
    On ne peut plaire à tout le monde et c’est toujours intéressant d’écouter d’autres points de vue. J’apprécie toujours une critique quand elle est formulée gentiment et qu’elle peut apporter quelque chose.
    Personnellement, j’ai beaucoup de plaisir à regarder vos photos que je trouve très belles … il ne faut pas vous laisser impressionner et continuer à partager votre passion !

    Aimé par 3 personnes

  12. Eh bien ! Tu me sembles drôlement énervé !
    Je ne sais pas ce qui t’a mis dans cet état, mais laisse tomber et oublie. Bien sûr qu’on fait ce qu’on veut, et tu ne devrais même pas avoir à le dire ! On aime ou on passe son chemin, c’est quand même simple.
    Par contre moi j’aime bien savoir comment une photo a été réalisée, la preuve je te l’ai demandé une fois, et j’ai adoré toute ta réponse. Encore merci pour ça, c’est ainsi qu’on avance, avec les gens qui partagent, et pas avec eux qui critiquent « en l’air ». Par contre une critique constructive j’aime bien aussi.
    Allez, zen ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  13. Salut Stéphane, j’ai pris le temps de lire tous les commentaires et il est évident que tu fais l’unanimité quoi que celui qui n’est pas d’accord doit avoir une p’tite gêne de s’exprimer devant autant d’unanimité!
    Hier soir à la télé il avait une députée défaite qui relatait toutes les méchancetés qu’elles a reçu sur le net, c’était abominable ! Avec l’anonymat les gens crachent leur venin sans retenue donc faut se tenir loin! Dans l’esprit d’un blog je crois que même une critique constructive peut être mal interprété alors si je tiens à faire une critique constructive je le fais en privé, j’écris un courriel à la personne concernée, sinon je passe mon chemin quand je n’aime pas.
    Pour mon deuxième volet, je mets au défi une personne qui a un blog et qui ne retouche pas ses photos; si c’est le cas c’est probablement que la personne ne connaît pas ou ne maîtrise pas les outils de retouche; dans le monde du magazine, de la mode et autres publications 99,9999% des photos sont retouchées..! Alors pourquoi je ne présenterais pas mes photos sous leur plus beau jour et tu sais quoi, je retouche TOUTES mes photos car c’est grâce à ces outils que je peux exprimer réellement mon état d’âme et mon ressenti envers la photo que j’ai prise.
    Enfin j’aime tout autant « travailler » mes photos que de les prendre. Grâce à toi et Pat je me suis mis à la composition-photo et je suis tout excité de pousser encore plus loin mes habiletés et mon sens créatif. Alors si quelqu’un n’aime pas mon travail c’est son droit et moi je suis libre d’en faire ce que je veux de cette critique, car avant de donner ou de recevoir une critique positive ou constructive il y a une condition: que la confiance soit installée entre les deux personnes et ça, aujourd’hui c’est complètement oublié sur le net. Ça prend du temps construire une confiance. Si la confiance n’est pas là, je me retiens. allez gardes le sourire!

    Aimé par 4 personnes

  14. Bienvenu dans le monde cruel de la blogosphère Stéphane. Il y aura toujours des personnes pour critiquer et cracher leur venin. Tellement facile de venir cracher sa haine derrière un ordinateur ou un écran, et toujours sous couvert d’anonymat. Moi aussi j’ai eu à faire à des trolls et des pollueurs sur mon blog 😦 Ils étaient assez corsés et tenaces ! (à voir dans catégorie « coup de gueule) Je les bien remis à leur place et les ai recadré sèchement. Car j’aime pas que l’on me marche sur les pieds!
    Tu as raison de pousser un coup de gueule et de remettre les choses à leur place. Ceux qui n’aiment pas ton travail, qu’ils aillent voir ailleurs! Bisous Stéphane et zénitude 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Il y aura toujours des haineux et jaloux pour venir critiquer le travail des autres. Ceux sont tout simplement des aigris de la vie et des gens pas du tout intéressant! Si ils sont pas content qu’ils aillent voir ailleurs si l’herbe est plus verte! Il faut passer outre, ne pas te laisser atteindre par ces critiques et continuer ton beau travail de photographie, qui nous enchante et nous émerveille.

      Aimé par 1 personne

  15. Bonsoir Stéphane tout à été dit dans les commentaires précédents. Alors je vais être rapide en reprenant les mots de filimages que les gens n’ont pas compris que le post traitement fait partie de la photo. Personnellement je préfère sous exposé les photos pendant la prise pour avoir un ciel pur surtout quand Il y a des nuages et après éclaircir les zones sombres. Il y a des gens qui ne comprennent pas que ça fait partir de la photo. Courage et force. Tu as raison sur toute la ligne.

    Aimé par 1 personne

  16. Bonjour Stephane,
    j’arrive chez toi en passant par chez Robert Marleau, pour lire, comme il nous y invite, les commentaires sur cet article. J’adhère à 100% comme tous les autres ! Pour ma part je dis quand j’aime ( et en principe pourquoi j’aime ) et si je n’aime pas je le dis aussi ( gentiment ) … ou je passe mon chemin ! Je suis content d’avoir découvert ton blog alors merci à Robert … et à toi ! Amitiés !

    Aimé par 1 personne

  17. Bonjour,
    Amusante cette photo : le père Noël aurait-oublié un de ses enfants ?
    En ce qui concerne le débat du jour, je ne vois pas où est le problème lorsqu’on retravaille ses propres photos .C’est un manière de mieux exprimer son ressenti ou ses rêves et je ne comprend pas comment on peut y voir à redire .La retranscription exacte de la réalité est une prouesse technique – et de l’appareil et de l’utilisateur ,mais personnellement , je préfère quand il y a un supplément d’äme .Et puis chacun est libre – la seule restriction serait d’utiliser les photos d’autrui sans son accord et encore mieux , à son insu .
    Amitiés .

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s