Bord de mer et bateaux, Photos

Photo : Sunset

Je te dédie à mon tour Marie la Bretonne, ce couché de soleil pris à la Pointe St-Gildas juste avant ta pause de quelques jours ツ

Cliquez sur l’image pour agrandir ou réduire suivant votre écran
Publicités
Divers, Quoi de 9!

Quoi de 9 : La Lune va rougir ce mardi soir, comment observer l’éclipse partielle du 16 juillet 2019.

L’éclipse partielle de Lune aura lieu dans la nuit du 16 au 17 juillet 2019. L’événement sera visible depuis une grande partie de l’Europe, l’Asie, l’Australie, l’Afrique et l’Amérique du Sud. Pour regarder cette éclipse lunaire partielle, vous n’avez pas besoin de chercher un lieu d’observation éloigné des villes, contrairement à d’autres observations qui nécessitent cette précaution (les planètes ou les étoiles filantes, par exemple). La seule contrainte sera la météo.


L’éclipse partielle coïncidera avec la date de la pleine lune. Elle se lèvera à 21h45 (heure de Paris), en direction du sud est. « L’observation peut commencer dès le lever de la Lune, nous explique Florent Deleflie, astronome à l’Observatoire de Paris. Quand la Lune se lèvera, elle sera déjà éclipsée. » Le maximum de l’éclipse se produira à 23h30. L’éclipse partielle se prolongera jusqu’à 1 heure du matin. « La Lune montera à une hauteur de 10 à 15 degrés, ce qui n’est pas très haut », annonce l’astronome. Cela sera toutefois suffisant pour son observation.


Pourquoi la Lune devrait-elle rougir ?

Comme lors de la précédente éclipse lunaire, notre satellite devrait prendre une teinte rouge cuivrée : le surnom de ce phénomène, « lune de sang », n’est pas reconnu officiellement par les astronomes. Cette couleur s’explique par l’alignement des astres au cours de l’éclipse : rappelons-le, la Terre se trouve entre le Soleil et la Lune. C’est notre planète qui va projeter son ombre sur le satellite, en dissimulant la lumière émise par le Soleil.

Une éclipse partielle de Lune. // Source : Flickr/CC/Stephen Rahn (photo recadrée)

Vous savez désormais tout ce qu’il faut pour profiter de cette éclipse partielle de Lune, en espérant que la météo permette de l’observer ce mardi. 🌛

Divers, Quoi de 9!

Quoi de 9 : L’éclipse partielle de Lune du 16 juillet 2019

Lors d’une éclipse partielle, seule une partie de la Lune prend une couleur cuivrée.
Photo : Carine Souplet

Au soir du 16 juillet, la Lune passe partiellement dans l’ombre de la Terre : il y a éclipse partielle de Lune, un phénomène facile à observer!

Rappelons-le, une éclipse de Lune se produit lorsque le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés. La Lune (toujours pleine en cas d’éclipse) passe alors en quelques heures dans le cône d’ombre formé par la Terre et s’assombrit. Suivant l’alignement plus ou moins parfait des trois astres, la Lune passe entièrement ou non dans ce cône d’ombre et l’éclipse peut-être totale ou partielle. Le 16 juillet, l’éclipse n’est que partielle. Mais elle est intéressante à suivre car notre satellite passe en grande partie dans l’ombre de la Terre.

Cette éclipse se déroulant au lever de la Lune, il faut prévoir un lieu d’observation avec un horizon bien dégagé vers le sud-est, direction vers laquelle notre satellite apparaît vers 21h46 (heure de Paris). Rappelons-le, observer une éclipse de Lune est sans danger pour les yeux. Elle peut se suivre sans problème à l’œil nu mais on l’apprécie bien mieux dans une paire de jumelles ou dans un instrument astronomique.


Perso, si le temps est dégagé, l’aventure de prendre cette éclipse de lune partielle me tente bien! Hier soir le temps était couvert! Alors à vos boitiers le 16 si le ciel est dégagé 😍 📷

Divers, Photos

Photo : Bonnes vacances été 2019!

1er week-end de juillet, pour ceux et celles qui partent en vacances, j’ai choisi cette photo qui représentais bien l’été avec le parasol, les petits palmiers, la détente sur la terrasse, un bon livre, un cocktail, le ciel bleu! Alors bonne route 🌞.

Bonnes vacances
Canon 60D – F/7.1 – 1/2000 – 70mm – ISO 250
Cliquez sur l’image pour agrandir